Chacun de vous le sait, un investissement est quelque chose de stressant. Vous n’avez qu’à voir le yoyo que fait la bourse au moment où j’écris ces lignes. Alors, s’il existe des routines à mettre en place propres à chaque investissement, vous pouvez opter, pour un plus large spectre, pour des habitudes Zen à mettre en place au quotidien.

Pour ma part, j’en utilise trois, que je me propose de partager avec vous.

Tout commence de bon matin

Cette première habitude est le petit déjeuner. Sans vouloir verser dans une quelconque publicité pour les produits laitiers ou céréaliers, c’est la première habitude zen à prendre.

Beaucoup de personnes sautent ce petit déjeuner, mais c’est pourtant un repas important de la journée, sinon le plus important.

Votre corps est à vide, le dernier repas remontant généralement à une dizaine d’heures. Et l’énergie de ce repas a été consommée pendant la nuit.

Donc, votre corps a faim et soif.

Et il lui faut de l’énergie pour remettre la machine en route et la faire fonctionner toute une journée.

Outre cette contrainte corporelle, le petit déjeuner est l’occasion de commencer la journée en se faisant plaisir. Car un petit déjeuner plaisir est compatible avec un petit déjeuner équilibré.

La seule règle en la matière pour un petit déjeuner équilibré, c’est le bon sens. Le petit déjeuner idéal n’existe pas, donc ce n’est pas la peine de culpabiliser. Regardez les différents petits déjeuners existants dans le monde, et vous aurez autant de source d’inspiration.

Vous pouvez également consulter cet article pour avoir dix idées de petits déjeuners.

Le petit déjeuner, c’est zen parce que vous avez l’alliance du plaisir et de l’énergie.

 

Mon carnet à idées

J’ai en permanence sur moi un petit carnet et un crayon. Et j’ai pour objectif d’écrire un minimum de dix idées par jours. Des idées au sens large : des idées d’articles pour mes blogs, des idées d’investissements de revenus passifs et de stratégies, mais également des idées sur mon quotidien, sur des choses à faire, à voir, à lire.

C’est très dur, au début, de trouver dix idées par jour à écrire. Car il ne faut pas se répéter d’un jour à l’autre, il ne faut pas tomber dans la facilité. Mais plus le temps passe, plus cela devient facile, et plus la limite de  dix idées par jours est dépassée.

Vous pouvez commencer par cinq idées par jour si l’objectif de dix est trop élevé au début.

Il y a un but, au-delà d’avoir une source d’inspiration infinie.

Vous vous faîtes du bien. Vous libérez votre esprit pour vous consacrer sur le moment présent. Si une idée vous traverse l’esprit, vous la notez immédiatement et revenez à l’instant présent.

Vous êtes plus productif: votre cerveau devient une usine à idée, il travaille plus, vous arrivez plus facilement à mémoriser, à construire vos schémas mentaux, à réfléchir.

Enfin, le cerveau est comme un muscle: Plus vous le faîtes travailler, plus il se développe. Les connexions neurales restent actives, et le cerveau vieillit moins vite et dégénère moins vite.

En faisant cet exercice tous les jours, vous êtes plus serein à court et long terme.

 

 

Dire merci

Je trouve que l’on ne dit plus assez merci. Les gens se sont tournés vers eux-même, et l’autre est devenu un ennemi.

Dire merci, ce n’est pas seulement être poli et bien éduqué, c’est également être reconnaissant.

Envers les autres, envers les choses positives qui nous arrivent, et c’est également être reconnaissant envers soi-même. Car oui, vous le méritez.

Pour dire merci, j’utilise deux méthodes.

Je dis «merci» directement aux personnes, lorsque cela est possible : merci à cet automobiliste qui m’a laissé traverser la rue, merci à cette personne qui m’a tenu la porte ouverte, merci à ma fille pour son beau dessin, et ainsi de suite.

Vous créez ainsi un sentiment positif envers vous (qui avez reçu), et envers l’autre (qui a donné).

Pour les autres situations, j’utilise là encore un petit carnet, sur lequel je note, chaque soir, avant de dormir, toutes les bonnes choses qui me sont arrivées dans la journée.

Cela me permet de m’endormir avec à l’esprit que du positif, et je passe une très bonne nuit. Une très bonne nuit zen.

En me remémorant et en notant tous ces instants positifs, je dis merci pour toutes ces bonnes choses: un beau soleil, un sourire reçu, un bon repas.

En faisant ainsi, en apprenant à dire merci, vous vous apercevrez alors que la vie est remplie de choses positives. Et vous deviendrez beaucoup plus zen.

Et au moindre petit coup de blues, vous n’aurez qu’à jeter un coup d’œil à votre carnet pour tout de suite aller mieux.

 

En appliquant quotidiennement ces trois méthodes, vous aurez des nerfs d’aciers et serez suffisamment solide pour rester zen face aux aléas d’un investissement.

Cet article participe à l’événement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :