Comment augmenter ses revenus grâce à son compte personnel de formation (CPF)

Dans la société actuelle, on va à l’école pour avoir un diplôme et décrocher le graal, un CDI. Une fois sortis du système éducatif traditionnel, beaucoup de personnes cessent de se former, d’acquérir de nouvelles compétences.

Dans un monde où la concurrence bat son plein, où des innovations majeures vont redistribuer les cartes, il serait pourtant judicieux de se préparer au changement. Nous avons pour beaucoup la chance de pouvoir bénéficier de droits à la formation professionnelle. Quel est ce système et en quoi peut-il nous être profitable ?

Présentation du CPF

Depuis janvier 2015, le CPF (compte personnel de formation) remplace le DIF (droit individuel à la formation).

A la fin de chaque année, le CPF est crédité d’heures de formations à raison de :

  • 24h par an les 5 premières années (soit 120h)
  • puis 12h par an pendant 3 ans

Ces chiffres représentent les heures cumulées pour une personne à temps complet. Le prorata est calculé en fonction du temps de travail effectué pour les personnes à temps partiel.

A noter que le plafond maximal d’heure cumulées est de 150h.

Les anciennes heures DIF peuvent être transférées dans le CPF mais devront être utilisées avant le 1er janvier 2021.

Comment utiliser son CPF

Pour utiliser son CPF, il faut tout d’abord se connecter au site moncompteformation pour créer son espace personnel. Il faut se munir de son numéro de sécurité sociale et du code NAF/APE (voir fiche de paie) pour trouver le nom de son OPCA. En quelques minutes le compte est activé, on peut ensuite ajouter les heures DIF que nous avions cumulées. 

Pour utiliser ses heures CPF, il suffit d’aller dans « Mes formations » puis de cliquer sur « Créer un dossier de formation ». On arrive alors sur un moteur de recherche, il ne reste plus qu’à entrer nos critères. On peut enregistrer plusieurs formations dans nos favoris ou cliquer directement sur « Faire cette formation ».

Avant de remplir le dossier de formation en ligne, il faut avoir reçu un devis de l’organisme de formation sélectionné. En effet, on va nous demander des informations sur ce centre de formation ainsi que sur le coût de la formation.

Lorsque tous les éléments sont prêts, que le dossier est constitué, il ne reste plus qu’à l’envoyer à l’OPCA dont on dépend. C’est cet organisme qui reçoit les cotisations de l’employeur et qui se charge du paiement de la formation.

ATTENTION : 

  • les délais de traitement varient d’un OPCA à un autre. Il faut bien prendre en compte ce paramètre avant de faire sa demande
  • Il faut obligatoirement un justificatif pour nos heures DIF. En cas d’absence, le financement sera refusé, les heures CPF seules ne sont pas prises en compte si des heures DIF sont présentes sur le dossier !

 

Les avantages du CPF

Les avantages du CPF sont nombreux, en voici quelques-uns. Cette liste n’est pas exhaustive :

  • droits acquis automatiquement en fonction de notre temps de travail
  • choix de la formation entièrement libre, pas de comptes à rendre à l’employeur si les heures de formations se passent hors du temps de travail
  • droits utilisables également quand on est demandeur d’emploi
  • possibilité de suivre des formations diplomantes/qualifiantes
  • possibilité de suivre des formations entièrement à distance

Se former pour augmenter ses revenus

Comme tu as pu le constater, le CPF est un excellent moyen de se former à moindre coût, voire gratuitement.

Pour ma part, j’ai utilisé mes droits pour suivre une formation en marketing digital avec Livementor. Celle-ci a été entièrement prise en charge par mon CPF car Livementor est un organisme de formation enregistré. A ce titre, ils peuvent proposer des formations éligibles au financement

Prendre l’initiative de suivre une formation, qui plus est à côté de son emploi à temps complet, représente une charge de travail non négligeable. Mais les bénéfices sur nos revenus futurs peuvent être importants :

  • acquisition de nouvelles compétences à monnayer en créant une activité secondaire
  • reconversion professionnelle vers un métier plus rémunérateur
  • augmentation de sa valeur sur le marché du travail
  • peut faciliter l’évolution interne

Les bénéfices se font également sentir au niveau psychologique :

  • prise de conscience de notre potentiel
  • fierté de se dépasser
  • optimisme/sérénité par rapport à notre avenir professionnel
  • découverte de nouvelles choses, attrait pour la nouveauté
  • motivation accrue

Je ne peux que t’encourager à te pencher sur la question du CPF. Encore plus si tu as des heures DIF dans ton compteur : c’est la dernière année pour en profiter ! Cette stratégie s’inscrit parfaitement dans le concept du quadrant du cash-flow. Et n’oublie pas : le meilleur investissement que tu puisses faire est celui en toi-même. Tu peux perdre tout ce que tu as, sauf ce que tu as dans la tête 😉

Laisser un commentaire