Comment développer une activité de traducteur freelance

Voici une autre idée pour gagner de l’argent. Si tu maîtrises une ou plusieurs langues étrangères, tu as une occasion en or de monnayer tes compétences et te faire un complément de revenus ! Le secteur de la traduction se porte bien et il existe de nombreuses plateformes pour t’aider à lancer ton activité. 

Choisir son secteur d'activité

Avant de créer ton activité, interroge toi sur le(s) secteur(s) d’activité que tu vises. Bien évidemment, tu peux avoir envie de prendre toutes les missions que tu trouves. Mais le fait de te spécialiser dans un ou plusieurs domaines bien précis (ex : traduction marketing, secteur de l’automobile, de la santé, sport…) te donnera une étiquette « d’expert ».

Imaginons que tu aies une douleur au genou. Qui préfères-tu consulter : un médecin généraliste ou un spécialiste du genou ? Logiquement le deuxième car tu sais qu’il est habitué à traiter des cas comme le tien à longueur de journée, il possède donc une expertise dans ce domaine supérieure à celle d’un généraliste…

Dans le même ordre d’idée, tu vas donc choisir ta ou tes spécialité(s). L’un des avantages de bosser en tant que freelance est que tu as ce pouvoir de décision : travailler avec qui tu veux. Tu peux faire ce choix en fonction d’un domaine que tu maîtrises particulièrement ou d’une passion qui t’anime par exemple.

Une fois que tu as fait ton choix, tu vas devoir déterminer ton offre et trouver des clients. Pour t’aider dans ces démarches, de nombreuses plateformes sont à ta disposition et te seront d’une aide précieuse.

Faire ton étude de marché

Les plateformes de mise en relation sont une mine d’or pour le développement de ton activité.

Tout d’abord, tu vas t’en servir pour étudier la concurrence. Quelles prestations sont proposées ? A quel prix ? Combien de missions réalisent tes concurrents ? 

Voici un exemple trouvé sur  Fiverr

Tu peux voir que Stephaniejeane a reçu 909 avis pour une note de 4.9 et que le prix de départ est de 4.60€. En regardant son profil de plus près, tu apprends qu’elle est inscrite depuis Mars 2018. Tu sais donc qu’elle a gagné au minimum 4167€ en deux ans. Bien évidemment cette somme est largement sous-estimée. D’une part, tous les clients ne laissent pas leurs avis, et d’autre part ses tarifs vont de 4.60€ à 27.62€.

Pour déterminer ton offre et tes prix, étudie les choses suivantes dans les meilleurs profils :

  • gamme de prix
  • prestations proposées
  • délais de livraison annoncés
  • contenu des commentaires pour trouver ce qui plaît/ne plaît pas aux clients

Je te conseille de faire cette étude de marché consciencieusement pour partir sur de bonnes bases. Une fois que cette étape est réalisée, tu vas t’inscrire sur différentes plateformes pour trouver des clients et remplir tes premières missions.

Liste de plateformes pour trouver des missions

Il existe beaucoup de plateformes de mise en relation. Le gros avantages : avoir des milliers ou des millions de clients à la recherche de services particuliers. Ci-dessous une liste non exhaustive de partenaires possibles.

Certaines plateformes nécessitent un abonnement payant, d’autres non. Vérifie bien le pourcentage de commissions qu’elles prennent pour l’intégrer dans ton plan, ainsi que les charges qui vont dépendre de ton statut (micro-entreprise, société…).

Je te conseille de ne pas dépendre que d’une seule plateforme. Dans le cas contraire, ton activité peut être remise en question en cas de changement de politique de l’entreprise ou du système de rémunération par exemple. De plus, en multipliant les plateformes (sans trop t’éparpiller) tu augmentera tes chances de décrocher des missions 😉

Il serait donc judicieux de te créer une véritable image de marque, associée à des outils que tu gères de manière autonome.

Image par Gerd Altmann de Pixabay

Te créer une identité de professionnel

Pour renforcer ton image d’expert, deux réseaux me semblent incontournables :

  • Facebook
  • Linkedin

L’objectif est de te créer une page/un profil professionnel pour donner confiance à tes futurs clients. Tu vas pouvoir proposer tes services, intervenir dans des groupes de ta thématique pour montrer tes connaissances/compétences, contacter de potentiels partenaires… Tout ce travail demande de l’investissement mais te sera profitable à moyen/long terme.

Si tu veux augmenter tes chances de cartonner dans ce domaine, je te conseille de suivre une formation pour apprendre toutes les techniques de vente sur les plateformes. Avoir des compétences c’est très bien mais ça ne suffit pas pour en tirer profit. Il faut être capable de mettre en place une stratégie gagnante pour vendre tes services.

En conclusion

Quelle que soit ta situation, tu as la possibilité de créer une activité de freelance pour augmenter tes revenus. Tes compétences linguistiques sont-elles exploitées à leur maximum ? Tu ne risques rien à tenter ta chance alors fonce, tu en retireras forcément quelque chose de bénéfique 😉

Si tu as besoin de motivation, je t’invite à lire l’interview de Cloé sur le site captainfreelance. Un bel exemple de réussite dans le domaine de la traduction. Il ne tient qu’à toi d’écrire ta propre histoire.

Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, c’est parce que nous n’osons pas qu’elles sont difficiles

Sénèque

Laisser un commentaire