Gestion financière

Comment faire un budget efficace et gérer au mieux son argent

Avant le comment, le pourquoi est-ce important de gérer son argent.

Pourquoi devrais tu faire un budget ?

C’est vrai, tu as mieux à faire ! Et ce n’est pas vraiment fun…

Alors je vais te donner 10 bonnes raisons de t’y mettre, notamment si tu :

  1. gagnes durement ton argent. Ne le laisse pas partir inutilement !
  2. as des responsabilités envers ta famille, ton propriétaire, ton banquier, toi même…
  3. as des objectifs, des rêves à accomplir
  4. veux améliorer ta qualité de vie
  5. ne veux plus stresser à cause de l’argent
  6. veux gâter tes proches
  7. veux être serein vis à vis de ton avenir
  8. estimes que tu n’as pas assez d’argent
  9. aimes l’argent
  10. veux être fier de toi

Peu importe ta motivation, tu DOIS le faire. Oui mais, par où commencer ?

Se responsabiliser

C’est la partie où je risque de ne pas être sympa… Ta situation actuelle est le fruit de TES choix passés. TU es responsable de TA situation financière. Aïe… Je t’avais prévenu 😉

Quand ça ne va pas, on blâme facilement les autres. Nos parents, notre conjoint(e), la société… Sans compter la crise, le gouvernement, l’alignement des planètes… On peut trouver des dizaines de responsables ! La vérité : nous sommes le produit de nos choix et actions passées. Alors oui, nous sommes conditionnés par notre environnement. Nous n’avons pas tous le même jeu entre les mains.

Mais nous sommes des adultes capables de prendre des décisions. Nous pouvons changer les choses. Notre futur n’est pas égal à notre passé.

Donc pour commencer, fais le point sur ce qui t’a mené là.

Si tu n’es pas satisfait, pense aux décisions que tu as prises.

Comment as-tu choisi ton travail ?

Pourquoi tu ne trouves pas de job ?

Quels achats as-tu fais ?

Où est parti ton argent ?

Il y a des tas de questions à se poser mais le but n’est pas de toutes les répertorier. C’est de se questionner jusqu’à admettre que nous sommes responsables de notre situation. Nous aurions pu faire autrement. Comment ? Peut-être avec plus de sérieux, de contrôle, de curiosité…

Si ta situation est bonne, bravo ! Prends conscience de tes forces et de ce que tu veux améliorer. Car il faut sans cesse se perfectionner pour avancer.

Trouver son « pourquoi »

L’argent n’est qu’un outil. Il doit être au service de ta vie. Et pas l’inverse.

La plupart des gens font l’erreur suivante :

J’étudie => je trouve un job => je reçois un salaire => je vis avec ce salaire

Ce schéma entraîne généralement beaucoup de frustrations.

En effet, on cale notre vie sur notre job et notre salaire. On restreint nos possibilités. On se dit : j’ai 1500€ (ou 1000€, 3000€…), qu’est ce que je peux faire avec ça ?

Je te propose un autre schéma.

Je réfléchis à la vie que je veux mener => il me faut X€ par mois => comment les gagner ? => je trouve une/des activités cohérente(s) avec mes valeurs

Est ce que c’est facile ? Oh non !

Est ce que c’est plus motivant ? Assurément !

On ne le fait pas pour une raison bien simple : ce n’est pas la « norme ». Effectivement, on se demande rarement ce qu’on veut faire de notre vie. Et en plus on ne croit pas que nous avons le pouvoir de la changer. Qu’une vie plus intense, plus riche dans tous les domaines est accessible…

Voilà donc l’étape indispensable avant de travailler sur son budget. Si tu la négliges, il y a de grandes chances pour que tu échoues… Fais cet exercice et vois ce que ça te fait. Quelles émotions ça réveille en toi ? Comment te sens-tu ?

Une fois que c’est fait, passons à l’étape suivante.

Image par Arek Socha de Pixabay

Faire un bilan

Selon tes habitudes et ton niveau de vie, cette étape peut être la moins drôle.

Il va falloir répertorier toutes tes dépenses mensuelles dans un 1er temps. Il s’agit de tout ce qui est incontournable, des échéances qui reviennent chaque mois.

Le plus simple est de créer des catégories (la liste n’est pas exhaustive) :

  • logement
  • alimentation
  • transport
  • énergies
  • communication
  • éducation/garderie
  • prévoyance
  • santé
  • loisirs
  • crédits
  • épargne
  • impôts

Une fois que c’est fait, on fait le rapprochement avec les revenus du foyer. Verdict ? Combien te reste t-il/te manque t-il en fin de mois ?

A ce stade, on a déjà une idée de notre situation. Mais ce n’est pas fini. En effet, il va falloir estimer toutes les dépenses occasionnelles. Aux catégories précédentes s’ajoutent des frais plus ou moins obligatoires. Les échéances peuvent être à plus long terme, ou avec une date inconnue.

  • vacances
  • habillement
  • frais véhicule
  • ameublement
  • électroménager

Quand les montants sont estimés, on les divise par 12. Cela nous permet de savoir quelle somme il va falloir mettre de côte chaque mois pour ces postes de dépenses. Le but : ne plus subir « d’imprévus ». Il arrive que l’on soit embarrassé par une facture de garagiste par exemple. Mais on sait très bien qu’il faut entretenir notre voiture, non ? Pareil pour les impôts. Tous les ans à la même période, des personnes semblent surprises de devoir sortir plusieurs centaines d’euros !

En suivant cette méthode, on ne laisse que très peu de place aux imprévus. Il se peut aussi que l’on se rende compte que nous vivons au dessus de nos moyens…

Image par Lucia Grzeskiewicz de Pixabay

Optimiser ses finances

La prochaine étape consiste à s’interroger sur chaque catégorie de dépenses. On se pose les questions suivantes :

  • Est ce que je peux trouver la même chose moins cher ?
  • Ai-je vraiment besoin de dépenser mon argent pour ça ?
  • Est ce que d’autres solutions existent ?
  • Si j’ai vraiment besoin d’un objet, est-il plus judicieux d’acheter neuf/d’occasion/de louer/de me le faire prêter ?
  • En supprimant cette dépense, qu’est ce que je pourrai faire de l’argent économisé ?

Mon retour d’expérience

Nous avons emménagé en centre ville. Il n’y a pas de stationnement résidentiel. Toutes les rues prés de chez nous sont payantes. Donc, nous avons décidé de louer un garage à proximité. Le moins cher qui était disponible était à 80€. Six mois après j’ai fait l’exercice précédent. Je me suis rendu compte que cette dépense représentait quasiment une semaine de vacances en famille !

Conclusion :

  • Je ne pouvais pas trouver moins cher
  • Je n’ai pas vraiment besoin de ce garage
  • Autre solution : me garer un peu plus loin de chez moi
  • L’argent économisé nous servira à financer des loisirs en famille

On a souvent une ou plusieurs dépenses de ce type. Ce sont des dépenses de « confort ». C’est à dire qu’avec un peu d’efforts, on peut faire autrement. Tout dépend de ce que l’on est prêt à perdre d’un côté pour gagner de l’autre.

Distinction entre les besoins et les envies !

Tu as besoin de manger. Mais tu as envie d’aller au fast-food. Tu as envie de commander une pizza. Tu as envie d’un pot de glace…

Si tu fais cet exercice sérieusement, tu vas certainement trouver des économies à réaliser sans trop d’efforts. Si tu es en galère, la question ne se pose même pas. Tu DOIS en passer par là.

C’est le moment de faire jouer la concurrence pour tes assurances, pour ta banque (les frais peuvent être énormes sur une année), tes fournisseurs d’énergie…

L’idée n’est pas de se priver

C’est plutôt d’être conscient de la destination de ton argent. Tu dois faire en sorte que l’argent aille dans des choses qui te font réellement plaisir. Si tu adores les jeux vidéos et que tu dépenses 200€ par mois dedans, tant mieux ! C’est pour cela que tu dois savoir ce que tu veux dans la vie. Quand c’est le cas, tu orientes ton argent dans la bonne direction. Celle de ce qui te tient vraiment à cœur.

Image par Peggy und Marco Lachmann-Anke de Pixabay


> Clique ici pour récupérer tes outils gratuits <

Suivre des règles

Récapitulons. Tu as fait le point sur tes dépenses. Maintenant tu sais si tes revenus les couvrent entièrement. Tu as également des pistes pour faire des économies. Maintenant, je conseille de suivre les principes suivants :

  • Tu te payes en 1er quoi qu’il arrive. Dés que tes revenus tombent, tu mets 5 ou 10% de côté pour te créer un fond de sécurité. Cet argent servira UNIQUEMENT en cas de coup dur (ex : perte d’emploi)
  • Mets en place un plan d’apurement de tes crédits
  • Utilises des enveloppes pour les dépenses qui ne sont pas prélevées automatiquement (ex : loisirs, vacances, frais auto…)
  • Ne dépenses pas plus que ce que tu gagnes, jamais
  • Surtout, ne souscrit pas de crédit à la consommation !

Pour avoir plus de liberté tu as 2 choix : réduire tes dépenses, augmenter tes revenus. Pour t’aider voici 5 idées pour gagner de l’argent.

L’équation est simple. Fais les deux en même temps et tu iras plus vite.

Et s’y tenir !

On peut vite être tenté de ne pas respecter nos engagements.

La tentation est partout autour de nous. Les habitudes sont difficiles à changer…

Trouve une personne à qui tu vas rendre des comptes. Une personne que tu aimes, que tu ne veux pas décevoir. Au début nous avions décidé qu’avec les économies réalisées nous ferions quelque chose en famille. On en a parlé aux filles : ce serait un séjour à Disneyland ! Croyez moi, on a connu des périodes difficiles. Mais il était hors de question de briser leur rêve ! On a tenu parole, on a passé un séjour de rêve dans le plus bel hôtel du parc. Et surtout : on a pris conscience des possibilités qui s’offraient à nous. On était fiers de nous, et confiant en l’avenir !

Une grande partie de ce qu’on fait est destiné à améliorer la vie de la famille. On veut aussi préparer l’avenir de nos filles. C’est notre motivation. Ce sont nos « partenaires de responsabilisation ». Et toi, qu’est ce qui te permettra de garder le cap ? Qui veux tu rendre fier et ne pas décevoir ?

Pour aller plus loin

Lorsque j’ai fait tout ce travail, je me suis aperçu que notre budget alimentation pouvait être amélioré. J’ai gardé tous les tickets de caisse quand nous achetions de la nourriture. Aussi bien les magasins d’alimentation que les restaurants, fast-foods…

Je suis tombé de haut en pointant tous ces tickets ! Que de dépenses superflues ! Entre les glaces, les biscuits apéritifs, la restauration rapide… Il ne s’agissait pas de tout stopper, car il faut bien vivre sans trop se priver. Il s’agissait d’être plus vigilant et de diminuer ce poste de dépenses. Garde tous tes tickets sur un mois et regarde ce qu’il en est. Tu risques d’être surpris !

Pour t’aider je te mets à disposition les documents dont je me sers. Utilise les ou créé les tiens. Si tu as des questions j’y répondrai avec plaisir:)

Image par mohamed Hassan de Pixabay

En conclusion

Cette méthode nous a apporté de nombreux bénéfices :

  • plus aucun découvert
  • épargne mensuelle pour nous et nos enfants
  • multiplication des petits plaisirs et des loisirs
  • sérénité face aux factures
  • mise en place de projets familiaux

Bien évidemment ça ne s’est pas fait tout seul, il a fallu résister et ne pas retomber dans nos travers. Mais quand je vois tout ce que nous avons fait en 3 ans, je me dis que ça en vaut vraiment la peine ! Je souhaite à chaque lecteur d’être en paix avec ses finances. Cet aspect à tellement d’impact sur le reste de nos vies ! Prends toi en main, entoure toi des bonnes personnes, demande des conseils. Fais le pour amener ta vie à un autre niveau, tu mérites le meilleur !

La plus haute finalité n’est pas de faire de l’argent, mais de faire que l’argent améliore la vie.

Henry Ford

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.