Intéressement et participation

Participation et intéressement : le bon plan de l’épargne salariale

La participation aux bénéfices et l’intéressement sont deux dispositifs qui permettent aux entreprises de partager les fruits de leur réussite. Ces deux primes vont alimenter les plans d’épargne salariale des bénéficiaires.

Par ailleurs, bien que leur objectif soit le même (motiver et fidéliser les collaborateurs), le fonctionnement de ces deux dispositif diffère sur quelques points.

Image par Gerhard Gellinger de Pixabay

Caractéristiques communes de la participation et de l’intéressement

Dans les grandes lignes, ces mécanismes de prime se ressemblent sur des caractéristiques essentielles :

  • blocage des primes dans un PEE (plan d’épargne entreprise) ou un compte épargne-temps
  • cas de déblocages anticipés
  • l’impôt sur le revenu ne s’applique pas sur les sommes bloquées
  • versement immédiat possible
  • possibilité d’abondement de la part de l’entreprise (aide financière complémentaire)

Bien que sur le plan pratique les deux dispositifs semblent similaires, leurs philosophies sont différentes.

Différences entre la participation aux bénéfices et l’intéressement

Les entreprises d’au moins 50 salariés doivent obligatoirement mettre en place un système de participation. Elle concerne tous les salariés de l’entreprise, quels que soient le statut, le niveau hiérarchique ou le niveau de salaire. Le bénéfice réalisé sert de base de calcul pour connaitre le montant de la participation.

L’intéressement est facultatif et peut concerner uniquement certaines catégories de personnels mentionnés dans l’accord d’entreprise. La prime d’intéressement est liée à l’atteinte d’un objectif (chiffre d’affaires, rentabilité…).

Faut-il percevoir ou épargner les sommes acquises ?

Si tu es l’heureux bénéficiaire de l’une ou de ces deux primes, tu vas peut-être te poser la question suivante : épargne ou versement immédiat ?

Dans le cadre d’une bonne gestion budgétaire, ce type de rentrée d’argent n’est pas utilisé pour faire face aux dépenses quotidiennes. D’ailleurs l’incitation fiscale des sommes sont bloquées nous encourage à épargner cet argent. Il semblerait donc que l’épargne soit la meilleure solution.

Mais ce n’est pas aussi simple car chacun doit faire en fonction de sa situation et de ses objectifs. Il n’y a donc pas de bonne ou de mauvaise réponse 😉 Effectivement, que tu choisisses l’épargne ou le déblocage, assure toi simplement que cela corresponde à ce que tu souhaites vraiment. Le principal est de mettre ton argent au service de tes projets.

Image par yogesh more de Pixabay

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *